"J'existe"
participer

Avoir des contacts sociaux permet la construction de son identité et peut donner un sentiment d’appartenance à un groupe. « On existe dans le regard de l’autre ». Cela est aussi vrai pour les personnes polyhandicapées !

Eviter l'inactivité !

On a parfois tendance à croire qu’accompagner au quotidien des personnes polyhandicapées se résume à effectuer des tâches de « nursing », des soins et de l’alimentation… Un peu d’affection, un peu de gentillesse et de caresses, cela suffit pour faire un bon accompagnant, qu’il soit parent ou professionnel ; ces personnes sont de toute façon tellement lourdement handicapées, elles ne sont de toute façon pas capables de participer à des animations… C’est évidemment faux.

Il est vrai que les activités de soins occupent beaucoup de temps mais il est important de considérer que les personnes polyhandicapées aussi ont le droit d’avoir des loisirs et des moments de détente.

Droit aux loisirs

Les personnes polyhandicapées ont peu de capacités de communication et une compréhension du monde limitée. Elles sont cependant sensibles à tout ce qui se passe dans leur environnement et peuvent tirer un profit extraordinaire de leur participation à des activités de loisirs. On peut ainsi éviter le repli sur soi, des processus d’automutilation...

Organiser des activités de loisirs peut permettre d’éviter les stéréotypies et les troubles du comportement, solutionner les problèmes de sommeil en évitant l’endormissement dû à l’ennui, pendant la journée et en procurant une fatigue suffisante pour permettre l’endormissement la nuit.

Choisir leurs activités

Pour tout le monde, avoir des loisirs est important pour se ressourcer, pour « lâcher prise », pour s’assurer d’une bonne qualité de vie, d’avoir des contacts sociaux, de s’exprimer et se réaliser…

Il est essentiel de procurer une série d’activités de loisirs que les personnes peuvent choisir à leur façon, en nous montrant leur plaisir en souriant ou s’engager dans l’activité, ou par le manque de plaisir en rejetant ce qui est offert.

La défense à ce droit aux loisirs est d'ailleurs au centre des préoccupations de l'AP3 ! Son projet Vit'Anime en est un bel exemple.

 

Actualités
liensparticiper
BGTof