Petite enfance

La petite enfance est jalonnée de différentes étapes pour l’enfant polyhandicapé et sa famille : annonce du polyhandicap, contacts avec le monde extérieur...

Un choc émotionnel

L’annonce du handicap provoque un choc émotionnel ayant des répercussions sur chacun des membres de la famille et demandant une réorganisation de ce système. La découverte du handicap peut se faire à différents moments de la vie de l’enfant polyhandicapé car la manifestation de la lésion et les dysfonctionnements apparaissent durant son développement.

Les familles ont besoin de soutien émotionnel, d’être accompagnées et d’être informées. Les services médicaux qui le plus souvent, font l’annonce du handicap, n’ont pas toujours les outils pour accompagner les parents. Les associations de parents, comme l’AP3, et les services d’aide précoce peuvent réaliser ce soutien.

Fragilité et instabilité

Durant les premiers mois, l'enfant polyhandicapé a des difficultés d'alimentation, de sommeil, des difficultés respiratoires, de l’épilepsie... pouvant mettre en jeu le pronostic vital et altérant fortement la qualité de vie de l'enfant et de sa famille. De plus, lorsque l'enfant grandit, différents symptômes apparaissent progressivement amenant la famille à se réajuster au fur et à mesure pour maintenir un équilibre familial. Il existe des services d’accompagnement pour aider les familles à traverser les difficultés liées au handicap et pour les soutenir dans leurs démarches.

Pour aider à ce réajustement et accompagner les familles dans la création du lien parents-enfants, des services d'aide précoce existent, qui interviennent dès la naissance et jusqu’à huit ans.

Accompagnement vers le monde extérieur

Trouver un accueil pour des enfants polyhandicapés n’est pas simple. Certains sont accueillis dans des services généraux en crèches intégratives. D'autres sont pris en charge par des services spécialisés. Face à la difficulté de trouver un endroit qui accepte leur enfant, beaucoup de parents font le choix (ou sont obligés) de mettre leur carrière professionnelle entre parenthèse et s’occupe à domicile de leur jeune enfant. Toutefois, il nous semble important de socialiser l'enfant dès le plus jeune âge, en effet, l’existence de l’être humain se trouve dans son rapport à l’autre.

L'AWIPH, le service PHARE et l'O.N.E. sont les services de références qui peuvent vous guider. En Wallonie, il existe, notamment, le projet Caravelle et le projet Badiane pour l’intégration d’enfant handicapé en crèches ordinaires. Un projet spécifique de l'AWIPH "Accueil de la petite enfance" rassemble de nombreuses informations précieuses : crèches spécialisées, dossiers...

                    

 

Téléchargements - Liens
lienscomprendre
Actualités
lienscomprendre
BGComprendre1